Karak Draka royaume des Nathrong

Ancien forum Nain pour Warhammer
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La couronne du destin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: La couronne du destin   Mar 3 Juil 2007 - 18:02

Bonjour a tous,


Que pensez vous de la couronne du destin?
Y participerez vous?

J'ouvre ce sujet pour parler de cet evenements alors a vos claviers! Wink

A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mar 3 Juil 2007 - 19:50

sujet déjà ouvert dans armée et bataille, non ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mar 3 Juil 2007 - 20:05

Bah excuse moi mais le journal et ce topic ont pas vraiment la meme fonction... Rolling Eyes

A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mar 3 Juil 2007 - 21:27

Je rencontre un probleme assez genant :

J'obtients 3v 0n 0d et je suis moins bien classé que des joueur avec 1v 0n 0d
Etrange...

De plus, j'enregistre des batailles et je ne marque pas de points, je descend meme dans le classement!!!!

C'est tres bizar et embetant, si quelqu'un pouvait m'aidé...

Merci d'avance

A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 9:12

Ah, voila que cette 2eme semaine de cette rude campagne commence, freres nains!

Bon, pour l'instants nous sommes 8eme mais on va tres vite remonter, hein? :chevalier:

Et si quelqu'un pouvait repondre a mon message d'haut dessus se serait parfait, car je rencontre toujours le meme prob : j'ai 4v 0n 0d et je perd d'classements a chaque fois Embarassed

J'ai besion de votre aide, fils de la montagne ! Rire

A ce propos, la montagne est un peu endormie en ce moment, non?

Aller A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 10:17

C'est encore moi! lol

J'ai fait un tour sur la nemesis crown et j'ai vu que c'etait parceque mes adversaires n'etait pas inscrits que je ne gagnait pas de points!

Y avait marque que GW attribuait des points de destin en fonction du niv de l'adv.

ex : on perd contre un beaucoup mieux classé que nous : on perd peu de points
on gagne contre un beaucoup plus faible que nous : on amasse peu de pts

Vous pigez?

Ca veut dire que comme mes adv sont pas inscrits je gagne pas de pts car GW ne connais pas leur force.

Je trouve ca vraiment naze....
Je devrais etre dans les 900 eme et je suis que 1700 et quelques

C'est vraiment dommage...

Aller, A+
Grimm

Et intervené pls, je m'ennuie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 11:53

en même temps, ça neutralise les triches de masse, tu trouve pas ? parce qu'après le snot (petit ou grand) il va inscrir des tonnes de massacres avec des comptes non répértorié qui ne peuvent pas êtres vérifié... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 12:19

Ouais, t'as raison mais y aurais quand faire une rubrique niveau : debutant, confirmé...

Je sais que s'y avait ca y aurait de la triche mais comme la campagne est trucké...

A debatre mon cher Warzaram...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 12:54

Ah, ça, si la campagne est trucké...

De toute façon, tu joue pour monter dans le classement ou pour rencontrer des gens et faire des parties ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thormin
Seigneur des clans
avatar

Nombre de messages : 1503
Age : 25
Localisation : Neuchâtel, en Suisse!
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 14:30

Attention Grimm, quadruple post, c'est pas bon...

Ce n'est pas plus simple de jouer en magasin? Comme ça, plus de problèmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 14:44

Desole pour les quadruples postes Embarassed
Je dois éditer?

Jouer en magasin dans le cadre de la campagne ou en magasin tout court?

Perso j'ai jamais jouer en magasins (je sais meme pas comment on fait...) car le GW est a 40 km de chez moi...

Merci de vos aides, reponses et explications

A+
Grimmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snorri
Thane
avatar

Nombre de messages : 911
Date d'inscription : 29/11/2005

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 17:28

Citation :
Je dois éditer?
Fais juste attention à l'avenir

Peu importe qui gagnera cette campagne, l'important c'est de jouer et s'amuser ! Vous pensez vraiment que tout cela va avoir udes répercussions enormes ?
Ya qu'a voir SoC...on est revenu au point de départ...et les heros sorties pour l'occasion sont morts durant l'occasion...pour pas faire de vagues (garagrim, valten...)

Sno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karakdarka.actifforum.com
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mer 4 Juil 2007 - 17:36

Je ferai attention mon roi Laughing

Et je suis tout a fait d'accord avec toi Snorri.

Au fait vous vous etes inscrits a quel nom sur la nemesis?

Moi c'est : Dalgrim tete de fer
les Dawis du Mithril Hall

EDIT : nous sommes 10eme!!!!!!!!! aller! on se reveille les dormeurs^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Ven 6 Juil 2007 - 12:13

je vais faire quelques massacre ça va vite remonter ! drunken

mon nom est Warzaram.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Ven 6 Juil 2007 - 20:31

Vous trouver pas que la campagne est un peu courte, 6 semaines quand meme!
Ils auraient pu en mettre 8!

J'avais prévus plein de bataille que je pourrais donc pas faire pour la campagne!!!

C'est dommage car mes adversaires d'aout s'etaient inscrits et pas ceux de Juillet, ca veut dire que j'ai pas et j'aurais pas de classement!!!

Moi qui voulait avoir une bonne position... No

Tans pis, ce sera pour la prochaine... (dans combien? 4ans je pense...)

Bon bah la campagne est terminée pour moi...
Mes batailles d'aout, je les mettrait quand meme dans mon rapport de campagne :chevalier:
A ce propos vous pouvez vous exprimer sur ce sujet (meme si c'est pas tres construits, je l'ai pas travaillé, j'ai improvisé... )

A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Ven 6 Juil 2007 - 21:54

certains magasins organisent une campagne prolongée avec Migthy Empire qui dure jusqu'à mi septembre ! Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Ven 6 Juil 2007 - 23:02

Ah ouais?

Merci pour l'info je vais me reseigner Wink

Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Dim 22 Juil 2007 - 12:28

Alors, quelle sont vos resultats pour le moment?

Les nains doivent etres premier dans le classement general mais j'en suis pas certains, a verifier...

A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mar 24 Juil 2007 - 19:13

Voila les nouvelles par Grugni ! :

Rapport de la semaine 1
lors que l'aube se lève sur la Grande Forêt, un pâle soleil parvient à peine à filtrer à travers la fumée et la poussière des combats. Dans toute la région, de vastes armées s'affrontent, les forêts sont en feu et le Talabec est rouge de sang.

L'Empereur a rassemblé un ost considérable. Après avoir repoussé les bêtes des bois qui s'en prenaient à son conseil de guerre, Karl Franz a conduit une dizaine d'expéditions au cœur de la forêt. On dit que l'Empereur est farouchement déterminé à s'emparer de la Couronne du Destin, car il voit en elle une relique du temps de Sigmar qui lui permettra de purger ses domaines des maléfices de ses ennemis. Il est aidé dans sa quête par certains des plus grands héros de l'Empire, et l'on compte parmi eux les hommes du 4e Helstrom, qui ont preuve d'un courage sans pareil dans l'exécution de leurs ordres, ainsi que les Aigles de Polsk.

Mais d'autres voix apportent leur conseil à l'Empereur, et il s'agit plutôt d'avertissements. Certains des plus éminents officiels de l'église de Sigmar estiment peu sage de s'approprier et d'utiliser la Couronne du Destin, et craignent que son pouvoir tienne davantage de la malédiction. À ce jour, l'Empereur et ses proches conseillers écoutent patiemment ces voix parmi tant d'autres.

À l'est, les throng de Thorgrim ont livré maintes batailles sanglantes. Le roi nain a ordonné à Joseph Bugman en personne de tenir les routes de la Grande Forêt contre tout peau-verte qui tenterait de descendre des montagnes. Et les nains ont eu beaucoup de succès dans cette entreprise, bien qu'ils ignorent encore tout du lieu où se trouve la Couronne.

Les premiers jours de la guerre ont plongé Grimgor dans une rage sans nom. Ses tentatives de coordonner les actions de ses sous-fifres ont été contrées par des attaques ponctuelles lancées sur ces derniers par les nains et d'autres forces. Mais Grimgor a eu l'idée d'un plan si rusé que Mork en serait jaloux. Si les nabs et les zoms veulent tendre des embuscades à ses gars sous les frondaisons de la Grande Forêt, a-t-il pensé, il suffit de brûler les bois pour se débarrasser d'eux. Grimgor veut la Couronne, certes, mais il sait aussi qu'en répandant mort et désolation, il poussera ses ennemis à agir de façon précipitée. Les messagers de Grimgor sont donc porteurs de nouvelles instructions: pillez, brûlez et tuez. Forcez les hommes, les nains et autres importuns à venir affronter nos armées. Une fois que Grimgor aura triomphé d'eux, il aura tout le temps du monde pour trouver la Couronne.

Mais les hommes, les nains et les peaux-vertes ne sont pas les seules races que la guerre a atteintes.

Alors que les armées de Morghur tentent de chasser les humains de leur habitat naturel, de nombreux seigneurs des bêtes se sont dressés pour exécuter les ordres du Maître des Crânes. Parmi eux, on compte une créature connue sous le nom de Bête de la Peste. Son emblème et son animal familier sont le corbeau noir, et l'on dit que son regard donne la mort. L'Empire et les autres races ont pu contenir les raids des hommes-bêtes, mais avec l'arrivée en masse de peaux-vertes, les héritiers de Sigmar risquent d'avoir le plus grand mal à lutter contre les deux menaces.

Au sud, au-delà des montagnes, un seigneur bretonnien nommé Sire Beoveld a lancé un appel aux armes contre les forces de la non-vie qui se rassemblent dans les Terres Arides, et ses assauts initiaux semblent avoir coûté cher aux Rois des Tombes. Mais l'on parle encore de vaisseaux fantomatiques qui remontent le Reik au clair de lune, ce qui semble indiquer que les rois des tombes ont l'intention de lancer une attaque au cœur de l'Empire. Beaucoup estiment que cela est peu probable, mais les rumeurs continuent de s'étendre.

À l'ouest, les elfes noirs semblent avoir réussi à traverser le blocus maritime organisé par leurs cousins d'Ulthuan, battant la flotte du seigneur Giladis de Lothern et faisant accoster une bonne partie de leurs forces. Il semblerait que les elfes noirs, fidèles à leur nature, aient l'intention de profiter de la confusion et du carnage pour réclamer une partie du butin.

De l'est vient un son qu'on pourrait prendre pour du tonnerre résonnant entre les pics des Montagnes du Bord du Monde. Mais il s'agit en fait du vacarme des ogres qui descendent sur les Collines Désolées dans une orgie de meurtre et de pillage. Bien que les tribus ogres éparpillées dans les autres régions aient été battues du fait de leur isolement, la migration qui se dirige vers la Grande Forêt paraît prête à tout aplatir sur son chemin.

Au cœur de la forêt, la lutte ancestrale qui oppose elfes sylvains et hommes-bêtes s'est transformée en un combat pour la survie des bois mêmes. Naith la Prophétesse a annoncé aux clans de la Grande Forêt que si l'influence de Morghur devait y croître, sa vile présence pourrait commencer à transformer la forêt même, faisant des arbres des choses noires et difformes. Et si la souillure devait se répandre vers le sud, elle pourrait menacer les foyers des Asrai. Naith a conseillé à ses frères et sœurs de ne pas s'impliquer dans les affaires des autres races, mais de contrer à tout prix les enfants de la Vieille Nuit.

Au nord, un grand nombre de bandes du Chaos a été repéré. Certaines voyagent par navire, lançant des raids sur leur chemin. Ces attaques sont toutefois restées inefficaces, mais le nom de certains seigneurs de guerre s'est répandu parmi la populace impériale: Arkhan Skold, Khargrin le Marteau des Désolations, Lepros le Porte-épidémie et le mystérieux Maître des Malédictions.

Il semble également que les forces de l'empire souterrain des Skavens se rassemblent, encore qu'elles restent peu nombreuses et que leur but demeure mystérieux. Il est manifeste que les skavens évitent tout conflit avec l'Empire, ce qui suscite une certaine inquiétude parmi une partie des conseillers de Karl Franz.

Les Comtes Vampires ont eux aussi lancé une série d'attaques couronnées de succès, chacune centrée sur un cimetière, un charnier ou un ancien champ de bataille de la Grande Forêt. D'aucuns murmurent que Rahtep essaie de lever une armée de morts-vivants si vaste que le sol en tremblerait, et déjà la puanteur des cadavres ranimés envahit les sombres futaies de la région.

Loin de là, les énigmatiques hommes-lézards se regroupent contre les forces du mal, et attaquent depuis leurs domaines cachés des Terres du Sud pour contrer les Rois des Tombes et les autres factions maléfiques. Même si la nouvelle des sacrifices consentis au sud n'atteindra jamais la Grande Forêt, chaque victoire des hommes-lézards sert la cause des forces de la lumière.

Ces batailles, ainsi que bien d'autres, ont été livrées lors des premiers jours de la quête de la Couronne du Destin. Nul ne sait quels brillants exploits et quels funestes forfaits seront accomplis avant la fin de la guerre, mais celle-ci croît en intensité au fur et à mesure que de plus en plus de guerriers viennent tenter de faire pencher la balance pour un camp ou pour l'autre, aussi les bois résonneront-ils encore longtemps du choc des armes et des cris des mourants.Alors que l'aube se lève sur la Grande Forêt, un pâle soleil parvient à peine à filtrer à travers la fumée et la poussière des combats. Dans toute la région, de vastes armées s'affrontent, les forêts sont en feu et le Talabec est rouge de sang.

L'Empereur a rassemblé un ost considérable. Après avoir repoussé les bêtes des bois qui s'en prenaient à son conseil de guerre, Karl Franz a conduit une dizaine d'expéditions au cœur de la forêt. On dit que l'Empereur est farouchement déterminé à s'emparer de la Couronne du Destin, car il voit en elle une relique du temps de Sigmar qui lui permettra de purger ses domaines des maléfices de ses ennemis. Il est aidé dans sa quête par certains des plus grands héros de l'Empire, et l'on compte parmi eux les hommes du 4e Helstrom, qui ont preuve d'un courage sans pareil dans l'exécution de leurs ordres, ainsi que les Aigles de Polsk.

Mais d'autres voix apportent leur conseil à l'Empereur, et il s'agit plutôt d'avertissements. Certains des plus éminents officiels de l'église de Sigmar estiment peu sage de s'approprier et d'utiliser la Couronne du Destin, et craignent que son pouvoir tienne davantage de la malédiction. À ce jour, l'Empereur et ses proches conseillers écoutent patiemment ces voix parmi tant d'autres.

À l'est, les throng de Thorgrim ont livré maintes batailles sanglantes. Le roi nain a ordonné à Joseph Bugman en personne de tenir les routes de la Grande Forêt contre tout peau-verte qui tenterait de descendre des montagnes. Et les nains ont eu beaucoup de succès dans cette entreprise, bien qu'ils ignorent encore tout du lieu où se trouve la Couronne.

Les premiers jours de la guerre ont plongé Grimgor dans une rage sans nom. Ses tentatives de coordonner les actions de ses sous-fifres ont été contrées par des attaques ponctuelles lancées sur ces derniers par les nains et d'autres forces. Mais Grimgor a eu l'idée d'un plan si rusé que Mork en serait jaloux. Si les nabs et les zoms veulent tendre des embuscades à ses gars sous les frondaisons de la Grande Forêt, a-t-il pensé, il suffit de brûler les bois pour se débarrasser d'eux. Grimgor veut la Couronne, certes, mais il sait aussi qu'en répandant mort et désolation, il poussera ses ennemis à agir de façon précipitée. Les messagers de Grimgor sont donc porteurs de nouvelles instructions: pillez, brûlez et tuez. Forcez les hommes, les nains et autres importuns à venir affronter nos armées. Une fois que Grimgor aura triomphé d'eux, il aura tout le temps du monde pour trouver la Couronne.

Mais les hommes, les nains et les peaux-vertes ne sont pas les seules races que la guerre a atteintes.

Alors que les armées de Morghur tentent de chasser les humains de leur habitat naturel, de nombreux seigneurs des bêtes se sont dressés pour exécuter les ordres du Maître des Crânes. Parmi eux, on compte une créature connue sous le nom de Bête de la Peste. Son emblème et son animal familier sont le corbeau noir, et l'on dit que son regard donne la mort. L'Empire et les autres races ont pu contenir les raids des hommes-bêtes, mais avec l'arrivée en masse de peaux-vertes, les héritiers de Sigmar risquent d'avoir le plus grand mal à lutter contre les deux menaces.

Au sud, au-delà des montagnes, un seigneur bretonnien nommé Sire Beoveld a lancé un appel aux armes contre les forces de la non-vie qui se rassemblent dans les Terres Arides, et ses assauts initiaux semblent avoir coûté cher aux Rois des Tombes. Mais l'on parle encore de vaisseaux fantomatiques qui remontent le Reik au clair de lune, ce qui semble indiquer que les rois des tombes ont l'intention de lancer une attaque au cœur de l'Empire. Beaucoup estiment que cela est peu probable, mais les rumeurs continuent de s'étendre.

À l'ouest, les elfes noirs semblent avoir réussi à traverser le blocus maritime organisé par leurs cousins d'Ulthuan, battant la flotte du seigneur Giladis de Lothern et faisant accoster une bonne partie de leurs forces. Il semblerait que les elfes noirs, fidèles à leur nature, aient l'intention de profiter de la confusion et du carnage pour réclamer une partie du butin.

De l'est vient un son qu'on pourrait prendre pour du tonnerre résonnant entre les pics des Montagnes du Bord du Monde. Mais il s'agit en fait du vacarme des ogres qui descendent sur les Collines Désolées dans une orgie de meurtre et de pillage. Bien que les tribus ogres éparpillées dans les autres régions aient été battues du fait de leur isolement, la migration qui se dirige vers la Grande Forêt paraît prête à tout aplatir sur son chemin.

Au cœur de la forêt, la lutte ancestrale qui oppose elfes sylvains et hommes-bêtes s'est transformée en un combat pour la survie des bois mêmes. Naith la Prophétesse a annoncé aux clans de la Grande Forêt que si l'influence de Morghur devait y croître, sa vile présence pourrait commencer à transformer la forêt même, faisant des arbres des choses noires et difformes. Et si la souillure devait se répandre vers le sud, elle pourrait menacer les foyers des Asrai. Naith a conseillé à ses frères et sœurs de ne pas s'impliquer dans les affaires des autres races, mais de contrer à tout prix les enfants de la Vieille Nuit.

Au nord, un grand nombre de bandes du Chaos a été repéré. Certaines voyagent par navire, lançant des raids sur leur chemin. Ces attaques sont toutefois restées inefficaces, mais le nom de certains seigneurs de guerre s'est répandu parmi la populace impériale: Arkhan Skold, Khargrin le Marteau des Désolations, Lepros le Porte-épidémie et le mystérieux Maître des Malédictions.

Il semble également que les forces de l'empire souterrain des Skavens se rassemblent, encore qu'elles restent peu nombreuses et que leur but demeure mystérieux. Il est manifeste que les skavens évitent tout conflit avec l'Empire, ce qui suscite une certaine inquiétude parmi une partie des conseillers de Karl Franz.

Les Comtes Vampires ont eux aussi lancé une série d'attaques couronnées de succès, chacune centrée sur un cimetière, un charnier ou un ancien champ de bataille de la Grande Forêt. D'aucuns murmurent que Rahtep essaie de lever une armée de morts-vivants si vaste que le sol en tremblerait, et déjà la puanteur des cadavres ranimés envahit les sombres futaies de la région.

Loin de là, les énigmatiques hommes-lézards se regroupent contre les forces du mal, et attaquent depuis leurs domaines cachés des Terres du Sud pour contrer les Rois des Tombes et les autres factions maléfiques. Même si la nouvelle des sacrifices consentis au sud n'atteindra jamais la Grande Forêt, chaque victoire des hommes-lézards sert la cause des forces de la lumière.

Ces batailles, ainsi que bien d'autres, ont été livrées lors des premiers jours de la quête de la Couronne du Destin. Nul ne sait quels brillants exploits et quels funestes forfaits seront accomplis avant la fin de la guerre, mais celle-ci croît en intensité au fur et à mesure que de plus en plus de guerriers viennent tenter de faire pencher la balance pour un camp ou pour l'autre, aussi les bois résonneront-ils encore longtemps du choc des armes et des cris des mourants.

Nain : 2eme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Mar 24 Juil 2007 - 19:14

Et ceci :

Rapport de la semaine 2
a guerre pour la Couronne du Destin s'est transformée en une guerre de conquête de la Grande Forêt, et des myriades de guerriers rougissent désormais les sous-bois du sang de leurs adversaires. Auparavant, seules de petites bandes d'éclaireurs exploraient la forêt, mais des forces de plus en plus grandes se massent dans les clairières, afin de chasser leurs rivales et de garder pour elles seules la Couronne du Destin.

C'est à l'est que le combat est le plus âpre, les Marches du Talabec et les Collines Désolées subissant l'incendie de la guerre tandis que des tribus peaux-vertes migrent vers l'ouest afin d'exécuter les ordres de Grimgor. Une bonne partie de ces tribus a été contenue par les robustes nains qui gardent l'ancienne route de leur peuple, mais bien d'autres ont réussi à passer à travers les lignes de Thorgrim et se rallient à l'heure actuelle à la bannière de Grimgor.

Sur le Massif des Dracs, les nains ont établi de nouvelles fortifications, contre lesquelles s'est rompue une sombre vague de bêtes des bois. Les guerriers des montagnes ont tenu bon et ont pu exterminer un grand nombre d'hommes-bêtes.

Nul ne sait vraiment ce qui se passe dans la forêt de Drakwald, seules des rumeurs menaçantes et confuses en proviennent. On parle de bandes de skavens émergeant des bois pour massacrer des colonnes entières de troupes, ou encore de vaisseaux spectraux ornés d'os qui remontent le Delb de nuit. Tous ceux qui ont essayé d'en savoir plus ont disparu sans laisser de traces.

Les Marches du Reik sont dominées par les elfes sylvains d'Athel Loren, qui ont pris possession des bois. Rares sont ceux qui osent encore s'aventurer sous les frondaisons, par peur des attaques soudaines des sentinelles elfiques.

Dans les Hauts Hurlants, de grandes victoires ont pu être remportées grâce aux Chevaliers de Bretonnie qui, en coopérant avec des bandes de hauts elfes, ont sauvé les armées de l'Empire face aux hordes titubantes des Comtes Vampires.

Dans le Räuberthal, des clans d'elfes sylvains venus des Marches du Reik ont étendu leur domination sur les forêts de la région, lançant des attaques vengeresses contre les hommes-bêtes qui rôdent dans l'ombre, et les repoussant même jusque dans les collines, où ils ont été piétinés par les cavaliers hauts elfes et bretonniens.

Au sud, dans la région du Grand Confluent, les nains prévalent sur leurs ennemis, même s'ils n'y ont pas encore érigé leurs fortifications caractéristiques. Ils ont également livré un certain nombre de batailles rangées contre les hommes-bêtes, mais n'ont pas encore pu établir de tête de pont dans les bois.

Aux Marches du Talabec, les elfes sylvains se sont retrouvés attaqués par de petites bandes mobiles de leurs sombres cousins, les Druchii. Ils semblent que ces escadrons se soient infiltrés de nuit le long de la forêt et une série de batailles a opposé Ombres et Forestiers.

Dans les Collines Désolées, de nouvelles troupes de chevaliers bretonniens sont venues apporter leur aide aux forces de la lumière, et bien heureusement car sans cela, les bandes de maraudeurs du Chaos qui pullulent dans la région auraient déjà eu raison des milices impériales.

D'autres bandes chaotiques attaquent les Plaines du Gué de Taal et ont connu quelques succès au fil des derniers jours, après avoir massacré plusieurs osts hauts elfes envoyés pour les intercepter. Alors que les elfes d'Ulthuan continuent de masser leurs troupes dans la région, les plaines résonnent des célébrations blasphématoires des serviteurs du Chaos.


a Grande Forêt résonne des rauques chants de guerre des nains alors qu'ils taillent en pièces leurs vieux ennemis peaux-vertes. Thorgrim le Rancunier en personne mène ses guerriers contre tous ceux qui tentent de lui barrer le chemin qui conduira à la récupération de la Couronne du Destin, et même si celle-ci n'a pas encore été retrouvée, les armées de Thorgrim occupent de vastes territoires.

Parmi les plus éminents champions de Thorgrim, on retrouve le fameux Josef Bugman, qui a combattu pendant des jours et des jours dans les collines venteuses entourant le Coup du Géant. On raconte qu'une provision inépuisable de bière permet à Josef et à ses guerriers de continuer à se battre là où de simples mortels seraient morts d'épuisement. Reste à espérer que le train de bagages des nains ne sera pas attaqué…

Mais ces victoires au Coup du Géant n'ont été rendues possibles que par les efforts d'un certain Borik Marteau de Pierre, dont la résistance héroïque à l'auberge de la Lune Amère a permis de contrer les renforts ennemis qui allaient s'en prendre aux forces du maître brasseur. Lorsqu'on l'a félicité après la bataille, Borik a sobrement (façon de parler) déclaré qu'il ne s'était pas battu pour Bugman – qui est assez grand pour se défendre tout seul – mais parce qu'il ne supportait pas l'idée de voir les boissons alcoolisées de l'auberge tomber en de mauvaises mains, fussent-elles, selon ses propres mots, du "pipi de chat tout juste bon pour les poils-au-menton".

Les nains dominent donc les régions orientales de la Grande Forêt, et Thorgrim a ordonné la construction de fortifications sur les bords de l'ancienne route des nains. Les impériaux ont pour l'instant admis la nécessité de bâtir ces ouvrages, mais les autorités ont averti Thorgrim de ne pas s'installer trop durablement…

Nain : 3 eme! general : 2eme!

Voila pour les nouvelles^^
A+
Grimm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Sam 11 Aoû 2007 - 15:40

Conclusion :


Un silence de mort s'est abattu sur la Grande Forêt. L'air est lourd, suffoquant, et seules des bribes de soleil percent les sombres futaies.

Car la Couronne du Destin a été retrouvée.

Après avoir vidé de leurs défenseurs ses fortifications, Thorgrim le Rancunier a ordonné à tous ses guerriers de traquer le peau-verte qu'on pense en possession de la couronne. Ce sont Josef Bugman et ses Rangers qui ont finalement fait parvenir la nouvelle que la créature avait été repérée. En lisière des bois, dans l'ombre des Collines Hurlantes, les rangers ont finalement acculé leur gibier.

Et ce qu'ils ont découvert a fait frémir leurs cœurs endurcis. Les gobelins s'entre-déchiraient, et la couronne passait d'une des créatures à l'autre. À chaque fois qu'un gobelin prenait l'artefact, une aura de malfaisance aussi ancienne que sa race s’abattait sur lui, comme s'il canalisait le mal de tous les gobelins à avoir jamais vécu, et de tous les gobelins qui vivraient jamais. Submergé par tant d'ignominie, le gobelin émettait un cri perçant avant de se jeter sur ses camarades.

Le spectacle auquel ont assisté les Rangers n'était que mort et destruction, mais leur officier a retrouvé ses esprits et envoyé un messager avertir Thorgrim. En quelques heures, les éclaireurs nains ont établi un cordon de sécurité autour de la zone où les gobelins s'entre-tuaient, et ont reçu le renfort de l'avant-garde de Thorgrim. Alors que le soleil se couchait et que les bois résonnaient du carnage, le Haut Roi Thorgrim en personne est arrivé sur place.

Au moment où les nains trouvaient finalement la Couronne du Destin, les fils de Bretonnie pourchassaient leurs ennemis sur les flancs des collines et au fond des vallées. Les intrépides chevaliers ont gagné gloire et honneur au service de la Dame, et leurs exploits ont, selon certains, sauvé l'Empire des maintes créatures néfastes qui écumaient la région à la recherche de l’objet. Les armées du mal qui se sont aventurées dans le Massif des Dracs, le Raüberthal et les Collines Désolées ont été piétinées sans merci, ou repoussées sur les routes et dans les bois, que d'autres factions contrôlaient. Au bout du compte, c'est aussi grâce aux faits d’armes des chevaliers de Bretonnie que le cordon de sécurité établi par les nains s'est avéré aussi efficace, les forces des ténèbres étant tenues en respect par les osts chevaleresques. C'est également en ce jour que l'un des plus grands héros de Bretonnie est tombé, car Sire Beoveld a offert sa vie pour protéger la Grande Forêt des morts-vivants et laisser le temps aux forces de la lumière de retrouver la Couronne.

Les armées mises en déroute par les bretonniens sont souvent tombées dans les embuscades tendues par les elfes sylvains. Les Asrai, menés par la Prophétesse Naith et le célèbre Skarloc, ont lancé un dernier assaut sur les ennemis qui menaçaient les forêts, en particulier les peaux-vertes et les hommes-bêtes. Naith a donné son ultime ordre: les bois devaient être libérés de la présence de l'adversaire d'ici l'aube, une bonne fois pour toutes. Alors que le soleil se couchait, les taillis s'emplirent du son des combats.

Pendant que les armées de Thorgrim encerclaient les gobelins qui s'entre-tuaient pour posséder la couronne, les hauts elfes ne restaient pas les bras croisés. Grâce à des émissaires présents à la cour de Thorgrim, les Asur ont pu coordonner leurs efforts avec ceux des nains. Usant des cours d'eaux, les elfes ont frappé là où les nains ne pouvaient accéder, et leurs osts étincelants ont lancé des attaques surprise dévastatrices sur les peaux-vertes. Les elfes étaient mus par le désir de débarrasser le monde des maléfices de la Couronne, mais alors même qu'ils éperonnaient leur coursier, leurs officiers voyaient encore plus loin: certains songeaient déjà que l'aide qu'ils apportaient aux nains serait susceptible de faciliter le retour éventuel de la Couronne du Phénix.

Les hommes de l'Empire se mobilisaient pendant que les elfes remontaient les cours d'eau. Karl Franz a ordonné aux ordres de chevalerie qui contrôlaient les routes de s'enfoncer dans les bois. Menées par les plus aguerris des forestiers du Talabecland, les armées de l'Empire sont allées là où peu d'hommes s'étaient risqués. Des sorciers de tous les collèges les accompagnaient et usaient de leurs pouvoirs pour localiser la Couronne en suivant ses traces maléfiques. Les hommes-bêtes et les peaux-vertes furent pris entre l'enclume inexorable des lignes naines et le marteau que constituaient les bretonniens qui descendaient des collines, les elfes sylvains qui parcouraient les bois, les hauts elfes qui surveillaient les cours d'eau et les impériaux sur les routes. Karl Franz a mené l'attaque en personne, monté sur son griffon Griffe Mortelle. Pareilles attaques ont eu lieu dans toute la région, les généraux impériaux frappant depuis les routes pour nettoyer les bois des créatures ignobles qui s'y étaient réfugiées.

Tandis que les nains et leurs alliés se mobilisaient pour un ultime assaut, le Vampire Waldakir s'agitait. Alors que le soleil se couchait, il savait qu'un moment important approchait. Ses armées étaient renforcées par tous les morts qu'elles avaient causés, et sa horde de zombies rivalisait à présent avec les pires osts de Sylvanie. Cet être ancien riait d'un rire sec en se remémorant les pathétiques complots ourdis par ses rivaux pour ruiner ses plans à leur profit. Ils allaient payer, se promit Waldakir. Cette nuit même, il rassemblerait ses légions et marcherait sur la Sylvanie pour y affronter les vampires qui l'avaient trahi en se faisant passer pour ses alliés. Et il les tuerait un par un. Morrslieb se levait sur la Grande Forêt au son du ricanement de Waldakir Rahtep.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Sam 11 Aoû 2007 - 15:40

Puis, alors que la lune du Chaos montait dans le ciel, un spasme terrible fut ressenti par toutes les créatures vivantes de la région. Le vent mourut et la lumière des lunes se fit étrangement pâle. Chaque sorcier, chaque enchanteur fut frappé d'une crainte soudaine, comme si quelque antique démiurge avait percé le secret de son cœur pour en exposer les faiblesses. Les sorciers de l'Empire furent frappés d'aveuglement, car les vents de magie ne soufflaient plus. Les chamans de Grimgor en furent réduits à babiller des phrases incohérentes car ils avaient perdu la trace de la Couronne. Les sorciers du Chaos s'enfuirent dans la nuit, abandonnant leur maître, car ils savaient que la fin était venue. Même Teclis, le plus accompli des magiciens hauts elfes, sentit les échos d'une conscience plusieurs fois millénaire frôler son âme et lui seul comprit que les prêtres-mages de Lustrie s'étaient éveillés pour intervenir depuis leurs temples lointains.

Le soudain ressac des vents de magie sema la panique dans les rangs des skavens. Les Prophètes Gris couinèrent de terreur, car ils eurent soudain conscience que ni leur engeance, ni cette fameuse couronne n'avait sa place dans ce monde. Malgré les apparats d'une ébauche de civilisation, les skavens n'étaient rien de plus que des animaux, et revinrent à leur véritable nature. L'horreur s'empara de tous les hommes-rats de la région, qui s'enfuirent en vastes nuées gémissantes. Tandis qu'ils couraient avec leurs serviteurs, les Prophètes Gris surent que la couronne leur échappait, mais que ce n'était que momentané. Ils savaient aussi que si les nains la trouvaient, ils l'enterreraient profondément sous leurs forteresses; et aucun trou n'était assez profond pour échapper aux skavens.

Tandis que les guerriers de Thorgrim se rapprochaient de leurs ennemis sous la lumière malade de Morrslieb, leur solide cœur de nain restait insensible aux cauchemars éveillés qui affligeaient tant de guerriers des autres races. Dans la lointaine Altdorf, le ciel s'illuminait de boules de feu aveuglantes et d'explosions alors que faisait rage une bataille contre des ennemis invisibles. Les citoyens s'écrièrent que les armées de la non-vie étaient venues réclamer leur dû et que seuls les sorciers des Collèges pouvaient les sauver. Les magiciens luttèrent toute la nuit, et nombre d'entre eux tombèrent, réduits à l'état de charogne desséchée par les sortilèges d'un invisible assaillant . Personne ne sut quelle armée avait attaqué Altdorf cette nuit-là, car aucun cadavre ennemi ne fut retrouvé. Seuls les sorciers surent que la capitale avait évité de peu la destruction des mains des Rois des Tombes de Khemri.

Dans la Grande Forêt, les ogres rugissaient, sachant que leur incursion dans l'Empire touchait à son terme. Graissus Dents d'Or en personne a ordonné aux tribus, qu'elles se battent comme mercenaires ou pour leur propre compte, de repartir vers l'est. Le butin était pauvre, arguait-il, et plus de profit pourrait être tiré des villages impériaux qui bordaient les routes sur le chemin du retour. Tournant le dos à cette forêt maudite et à son silence oppressant, les ogres ont rassemblé les fruits de leurs rapines et s'en sont allés. Mais de nombreux villages vont subir leurs ravages avant qu'ils ne quittent l'Empire.

Comme minuit approchait, les événements se précipitèrent. L'empereur arriva aux lignes des nains qui entouraient les gobelins se battant pour la Couronne. Karl Franz et Thorgrim le rancunier échangèrent une poignée de guerrier comme de vieux alliés, mais ils n'eurent pas le temps d'aller plus loin que les salutations, car une grande clameur monta des bois, au nord. Un instant plus tard, un Ranger à bout de souffle sortit de la forêt pour informer le Haut Roi que Grimgor en personne menait une vaste horde de peaux-vertes vers les lignes des nains. Thorgrim échafauda immédiatement un plan et en fit part à l'Empereur. Les nains devaient s’emparer de la Couronne du Destin pendant que les troupes impériales retenaient la charge des orques. Karl Franz lui répondit par un silence tendu, jusqu'à ce que Luthor Huss apparaisse et vienne tenir conseil avec son souverain. L'Empereur finit par hocher gravement la tête, car il savait que Thorgrim avait raison. La Couronne du Destin avait vu le jour à cause des errements d'un vieux nain fou, et seule la détermination d'un roi nain sage et juste pouvait la neutraliser. L'Empereur et le Haut Roi se regardèrent droit dans les yeux pendant quelques secondes, puis tous deux se détournèrent pour rassembler leurs guerriers.

La bataille qui se déroula ensuite sous la lueur pâle de Morrslieb fut digne des antiques luttes épiques des hommes et des nains. Bien qu'environnés d'un silence surnaturel, les guerriers de l'Empereur et du Haut Roi se battirent comme des héros des temps anciens. Karl Franz mena la charge contre les orques noirs de Grimgor. Malgré l'affaiblissement des vents de magie, le pouvoir de Ghal Maraz n'était pas diminué, témoignage de l'habileté des maîtres des runes de jadis. D'autres eurent moins de chance; les sorciers de l'Empire, pas plus que les chamans peaux-vertes, ne purent prêter assistance à leurs armées. Les prêtres de Grimgor essayèrent en vain d'invoquer le pouvoir de Mork, mais leurs vagissements restèrent sans réponse: leurs dieux les avaient abandonnés. Ghal Maraz prit des dizaines de vies ennemies lors de la première charge de la bataille.

Pendant ce temps, les nains assistèrent à des scènes cauchemardesques alors qu'ils se frayaient un chemin parmi les gobelins. Les peaux-vertes enragés se jetaient sur eux sans chercher à se protéger. De toute sa longue vie, le Haut Roi n'avait jamais vu des gobelins se battre comme s'ils étaient possédés par des démons. Les petits monstres fondirent sur les lignes naines comme une lame de fond, s'entre-tuant alors qu'ils se ruaient sur le mur de boucliers nain et tentaient de le percer de leurs griffes et de leurs crocs.

Au milieu de la cohue, Thorgrim vit qu'un gobelin brandissait un objet à la lueur étrange et comprit qu'il contemplait enfin la Couronne du Destin. Mais alors même que la créature s'apprêtait à la poser sur son front, un de ses congénères se jeta sur elle. Il s'empara de l'artefact et avec, fracassa le crâne de son précédent propriétaire. Se coiffant ensuite de l'objet ensanglanté, le peau-verte fut soudain saisi de spasmes et quitta le sol comme s'il était porté par des ailes invisibles. Une vague de malfaisance émanant du porteur de la couronne traversa le champ de bataille. Thorgrim sut alors que l’objet devait être récupérée sur le champ, sinon tout serait perdu.

Pendant ce temps, les armées de l'Empereur retenaient avec difficulté la masse verte qui se pressait contre elle et ne cessait de prendre de l'ampleur. Chacun des soldats savait qu'il devait repousser toute créature ennemie qui marcherait sur lui – gobelin, orque ou troll – pour laisser à Thorgrim le temps d'accomplir sa mission. Comme toujours, l'Empereur se trouvait aux premières lignes et Ghal Maraz broyait tous les ennemis qui passaient à sa portée, tandis que la voix de stentor de Luthor Huss exhortait les troupes impériales à redoubler d'efforts au nom de Sigmar.

Thorgrim, juché sur le Trône du Pouvoir, se rapprochait de son ennemi, et le gobelin semblait être devenu quelque chose de bien pire qu'un peau-verte ordinaire. Alors qu'il restait suspendu dans l'air et jetait un regard sur le carnage, ses yeux étaient emplis d'une haine primitive pour Thorgrim et les siens, mais aussi de la malice de toute la race gobeline. Le gobelin posa le regard sur le Haut Roi et soudain son visage pervers se froissa. Une peur surnaturelle envahit ses traits, la crainte ancestrale qu'éprouvent tous les gobelins envers la race des nains, envers tout guerrier qui se bat pour le bien et se tient prêt à donner sa vie pour une noble cause.

Le gobelin émit un hurlement effroyable qu'on entendit dans toute la forêt, alors que Thorgrim empoignait la Hache de Grimnir.

L'Empereur manqua d'être assourdi par le terrible cri, pourtant il serra les dents et continua le combat alors que Grimgor se rapprochait. Mais la marée de peaux-vertes ralentit et se fit moins pressante tandis que résonnait le cri. Karl Franz vit que Grimgor exhortait violemment ses troupes à continuer le combat, mais elles refusèrent. Comme un seul homme, elles tournèrent les talons et s'enfuirent. La peur atavique qui imprégnait le hurlement qui venait de retentir s'était insinuée dans le cœur de tous les peaux-vertes présents. Avec le silence des vents de magie, le pouvoir de la Waaagh! abandonna les guerriers de Grimgor et la soif de sang céda la place à la plus ancienne et à la plus basique des émotions.

Thorgrim se dressa sur son trône et lança le bras dans un ample geste horizontal. Le gobelin caquetant fut coupé en deux par la hache de Grimnir, et les deux morceaux de son corps tombèrent au sol au milieu d'une mare de sang.

Le sortilège avait été brisé.

Grimgor se tenait impassible au milieu des hordes de peaux-vertes qui refluaient confusément. Bientôt, il ne resta plus que le Seigneur de Guerre orque noir face aux régiments de Karl Franz, sa silhouette se détachant sous la lumière de Morrslieb. Il chercha de son regard haineux l'Empereur au milieu de ses troupes, et quand il l'eut localisé, il se racla longuement la gorge et envoya dans sa direction un crachat d'une taille monumentale. Avant même que l'amas de morve ne vienne s'écraser au sol, l'orque noir avait fait demi-tour pour emboîter le pas à son armée.

À travers toute la Grande Forêt, les créatures malfaisantes et les serviteurs des ténèbres surent qu'ils venaient de perdre. Les nains du Chaos, qui avaient jusque-là apporté leur aide aux peaux-vertes, entamèrent leur retour vers l'est. Les chefs des innombrables bandes guerrières du Chaos se rendirent compte que leurs conseillers n'avaient fait que les mener vers la défaite, et ils ne tardèrent pas à assouvir leur vengeance contre eux. La plupart des chamans furent exécutés sur-le-champ. Lorsque les bandes du Chaos repartirent vers le nord quelques semaines plus tard, le conseil des sorciers qui avait poussé les maraudeurs vers la route du sud avait été passé par les armes.

Les elfes noirs comprirent également que leur cause était perdue même si de nombreux esclaves étaient déjà en partance pour Naggaroth. Dans la quiétude des heures précédant l'aube, un émissaire de Malékith vint rendre visite à chaque dynaste pour leur remettre une missive de mauvais augure. Les elfes noirs avaient échoué face à leurs cousins d'Ulthuan et devaient désormais revenir à la cour du Roi Sorcier. L'un d'entre eux allait payer de sa vie pour leur échec, mais nul ne connaîtrait la victime désignée jusqu'à ce qu'ils se retrouvent face à Malékith en personne.

Alors que le ciel des mâtines jetait ses premiers rayons sur les arbres, les habitants les plus anciens et les plus retors de la Grande Forêt jetèrent un regard chargé de rancœur vers les étoiles mourantes. L'aube se levait et annonçait la fin de la bataille. Morghur le Seigneur des Crânes tourna le dos à la lisière de la forêt, et sa masse difforme s'enfonça une fois de plus dans les profondeurs des bois. Ses enfants avaient été défaits et leur rébellion avait échoué. Mais le jour toucherait lui aussi à sa fin, et la nuit reviendrait tôt ou tard sur la forêt, comme elle l'avait toujours fait. La vie et la lumière n'étaient que des choses passagères. La mort et le Chaos, eux, étaient éternels.

La Couronne du Destin était revenue dans les mains de ses créateurs et avait échappé aux griffes des ténèbres. Une seule tâche restait à accomplir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Sam 11 Aoû 2007 - 15:41

L'héritage d'Alaric

a salle du trône de Thorgrim était silencieuse. Les débats passionnés du conseil s'étaient tus, tout comme les doléances des messagers, les lamentations des Maîtres des Rancunes et les gémissements des ambassadeurs. Les grandes lanternes aux étoiles jetaient une lumière irréelle sur les dalles froides. Les portes étaient fermées, et même les passages secrets connus seulement de Thorgrim et de la guilde des ingénieurs avaient été scellés pour l'occasion.

Huit nains se tenaient autour de l'estrade sur laquelle trônait le Haut Roi. Les quatre porteurs du Trône du Pouvoir étaient en retrait, dans l'ombre des alcôves du mur. Leurs visages ne laissaient transparaître aucune expression en-dehors de celle des serviteurs proches des seigneurs de ce monde, qui sont habitués à tout entendre sans jamais rien écouter.

Kurgrund, le Seigneur des Rancunes de Karaz-a-Karak, tenait par la bride un robuste poney. Des œillères d'or couvraient ses yeux et sur son dos, le Dammaz Kron était enchâssé dans un cadre de fer noir. Kurgrund détacha les chaînes dorées qui maintenaient le Grand Livre des Rancunes, puis il souleva révérencieusement le précieux grimoire. Le poids de l'ouvrage lui arracha un grognement d'effort. Le Seigneur des Rancunes s'avança à pas mesurés vers le trône, de peur d'être trahi par ses vieux os, puis il posa le livre sur le pupitre face à Thorgrim avec un profond soupir de soulagement. La masse du Dammaz Kron fit un bruit sourd en heurtant la pierre, puis le silence revint.

Throgrim fronça les sourcils, et Kurgrund battit en retraite sous le regard austère de son roi. Celui-ci caressa doucement de la main la couverture de l'ancien tome. La sensation des craquelures du cuir et du poids des ans lui arracha un sourire de satisfaction. Son autre main jouait avec sa barbe et les anneaux d'or de ses longues tresses. Au bout de quelques instants, Kurgrund se risqua à un toussotement et Thorgrim sortit de ses rêveries. Il se racla la gorge, fit un geste en direction du Seigneur des Rancunes puis ouvrit le Dammaz Kron. Kurgrund se tourna vers le poney, ouvrit une de ses fontes et en produisit un petit encrier vide en argent, un stylet et une plume d'oie. Il vint les placer sur le pupitre à côté du livre.

Thorgrim trouva rapidement la page qu'il cherchait. C'était une vieille rancune. Pas la plus vieille, mais elle était tout de même vers le milieu de l'ouvrage. Il saisit le stylet, s'entailla le pouce et le rendit à Kurgrund, puis il pressa quelques gouttes de sang dans l'encrier. Il prit la plume et la trempa dans le liquide carmin. La folie d'Alaric ne pesait plus sur la conscience collective de la race des nains. D'une main ferme, Thorgrim barra la ligne de cette rancune dans le Dammaz Kron. Une de plus.

Un soupir de soulagement parcourut l'assemblée des nains. Kurgrund remettait en place livre, plume et encrier lorsque le Thane Forstik s'avança.

"Quoi encore?" demanda Thorgrim en suçant la plaie de son pouce.

"L'ambassadeur des elfes, Monseigneur?" s'enquit Forstik.

"C'est vrai," répondit-il avec ennui. Il se redressa pour adopter une allure plus altière "Il peut profiter du confort du dernier gouffre pendant encore quelque temps. Ne le remerciez pas trop tôt, il s'est assez donné de mal pour qu'on le récompense d'une bonne bière et d'un repas chaud."

Bruduth, le doyen des Longues Barbes, intervint: "Quelle est votre réponse à propos de la Couronne du Phénix?"

Le plissement d'yeux irrité de Throgrim était éloquent.

"Je pensais la même chose" répondit Bruduth d'un ton approbateur dont il n'était pas coutumier.

"Au moins c'est clair," ajouta Forstik.

Les nains s'éloignaient de l'estrade les uns après les autres lorsque la voix de Thorgrim les figea.

"Un instant!"

Les nains se tournèrent vers le roi d'un air interrogateur.

"La clé? Où est-elle?"

Le Maître des Chambres Ganni Barbedecuivre sourit nerveusement et montra la chaînette en or qui pendait à son cou et à laquelle était attachée une petite clé en argent. Plusieurs runes luisaient à sa surface. Il s'approcha et tendit la clé vers Thorgrim, mais eut un mouvement de recul instinctif lorsque celui-ci voulut la saisir.

"Ganni, donne-moi la clé." La voix de Thorgrim était ferme mais calme, plus paternelle que menaçante.

Le Maître des Chambres lui donna la clé en soupirant.

"Peut-être qu'il vaudrait mieux détruire cette clé," suggéra Bruduth. "La couronne sombrerait peu à peu dans l'oubli et le lieu de sa cachette se perdrait à notre mort."

"Non, il ne faut pas que son souvenir se perde," répondit Thorgrim. "Nous avons déjà oublié une fois, et sans notre vigilance, elle aurait pu causer une catastrophe. Un Haut Roi ne peut pas se permettre d'oublier."

"Mais son attrait…" insista Bruduth.

"Un jour viendra où nous trouverons comment la détruire une bonne fois pour toutes. Et ce jour-là, nous aurons besoin de cette clé."

"Monseigneur…"

"Il suffit!" Rugit Thorgrim. Les nains reculèrent d'effroi. Le Haut Roi prit une profonde inspiration puis sourit pour la seconde fois. "J'ai pris ma décision. Mon successeur pourra en décider autrement, car tel sera son droit. En attendant, cette clé fait partie de mon trésor personnel. N'en parlez à personne, vous en avez fait le serment!"

Sur ces paroles, Thorgrim plaça la clé dans sa robe, au fond de l’une de ces poches cachées que les rois nains gardent pour de telles occasions.


Nain : 2 3 1 2 2 5 total : 1er!!!!!

Victoire !

Bravo a tous les participants, nos effort on payé et la couronne a ete retrouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warzaram Gros Casque
Guerrier des clans
avatar

Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Sam 18 Aoû 2007 - 23:49

yihaaaaaa ! vive les nains ! Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm
Seigneur
avatar

Nombre de messages : 1052
Localisation : Chasse le gobbo pres du Mithril Hall
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: La couronne du destin   Sam 18 Aoû 2007 - 23:54

Ah enfin un qui se rejouit, c'est quand meme bizar, on gagne la campgne et personne est content No .

Et vous avez vu, on conserve la courrone du phenix alors que les HE nous on aidés Tire la langue #2 (ils se sont fait avoir he, he ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La couronne du destin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La couronne du destin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Campagne la Couronne du Destin
» Background RdT fin de la campagne Couronne du Destin
» La couronne du destin.
» [Histoire+campagne]-Alaric le Fou et la Couronne du Destin-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Karak Draka royaume des Nathrong ::  La taverne du Troll farci  :: Le bar - Bavardages en tout genre-
Sauter vers: